L'Evolution du marché du travail temporaire en 2015

Swanhilde MARC
Chargée de communication
25 octobre 2016

La méthodologie et les limites de l'étude.

Pour le marché global, nous prenons pour référence le chiffre publié chaque année par PRISM’EMPLOI, syndicat professionnel des Entreprises de Travail Temporaire, bien qu’il possède les biais expliqués au paragraphe « évolution du marché ». Mais il s’agit du seul référentiel portant sur le volume du marché et publié annuellement.

    Pour le chiffre d’affaires des Entreprises de Travail Temporaire, nous prenons :

  • Les données officielles lorsqu’elles sont disponibles (rapports annuels, sites d’information financière) ;
  • A défaut, le déclaratif des différentes Entreprises de Travail Temporaire.

Dans les deux cas, il s’agit d’une approximation car d’une part, il n’est pas toujours facile de distinguer très explicitement dans les documents publics la part de la seule activité « Travail Temporaire », d’autre part les données déclaratives sont, par nature, difficiles à contrôler.

Nous recommandons donc vivement au lecteur de s’intéresser plus aux évolutions des positionnements des différents acteurs qu’aux valeurs absolues.

Nous mentionnons dans nos tableaux les résultats de nos calculs et évaluations sous le terme « source DIRECTSKILLS  ».

Le périmètre retenu est constitué de toutes les Entreprises de travail et réseaux dépassant de seuil de 300 M€ de chiffre d’affaires en 2015.

Synthèse

Le marché 2015 est globalement en nette progression (+ 4.73 % en Milliards d’euros selon le PRISM’EMPLOI ; + 5.56 % en équivalents temps plein d’après la DARES). Les tendances générales observées les années précédentes sur le marché fournisseurs se sont poursuivies et, dans certains cas, accélérées :

· Les trois leaders (ADECCO, MANPOWER, RANDSTAD) restent largement leaders, avec des parts de marché entre 15 % et 25 %, mais leur part de marché cumulée a continué de baisser progressivement (de 61.7% en 2014 à 60.8% en 2015). Elle était de 68,7 % au début de notre surveillance.

· Derrière eux, trois ETT également (CRIT, PROMAN, SYNERGIE), sont proches les unes des autres, entre 5 % et 7 % du marché. La part de marché globale de ce deuxième groupe est passée de 17.6% en 2014 à 18.2% en 2015. Les positions restent les même qu’en 2014, PROMAN ayant ralenti sa croissance alors que CRIT a poursuivi sur le même rythme de croissance qu’en 2014.

· Le troisième groupe est composé de cinq ETT (ACTUAL, ADEQUAT, LEADER INTERIM, SAMSIC, START PEOPLE), autour de 2 % à 3.5 % du marché. Ces ETT ont globalement également eu une croissance de leur part de marché (le global du groupe passant de 11.3% en 2014 à 11.7 %). ADEQUAT se distingue nettement en poursuivant sa croissance à deux chiffres (+ 16.9%).

A cette première image se superpose une vision complémentaire si l’on prend en considération les principaux réseaux de travail temporaire (APRIME, COALYS, DOMITIS, RESEO):

· Il n’y a plus 3 mais 4 réseaux dans le premier groupe, à plus de 10 % de parts de marché, les 3 leaders historiques étant rejoints par DOMITIS (en y incluant PROMAN), qui continue à croitre ;

  • Le deuxième groupe n’est pas modifié ;
  • COALYS prend alors la tête du 3e groupe.

Le marché du Travail Temporaire de 2008 à 2014

Le graphique ci-après montre les évolutions comparées de l’activité travail temporaire en France, avec la source PRISM’EMPLOI précitée (en chiffre d’affaires), comparée aux données fournies par la DARES, exprimées en équivalent temps plein.

La baisse des parts de marché des trois leaders continue. La part globale des 8 ETT suivantes continue à progresser.

La part de marché globale des trois leaders du marché baisse (60.8 % en 2015 contre 61.7 % en 2014). La part de marché globale des 8 Entreprises de Travail Temporaire suivantes (ACTUAL, ADEQUAT, CRIT, LEADER INTERIM, PROMAN, SAMSIC, START PEOPLE, SYNERGIE) continue d’augmenter fortement.

Les trois ETT suivantes ont globalement continué leur progression, malgré un tassement de la part de marché de SYNERGIE

Les 5 ETT suivantes ont également continué leur progression. ADEQUAT a continué sa progression à deux chiffres et s’est nettement détaché

Les 5 ETT suivantes, de la 7ème à la 11ème place se distinguent en 2 groupes :

- Les ETT en croissance que sont ADEQUAT, START PEOPLE et LEADER INTERIM,

- Les ETT en légère perte de parts de marché que sont SAMSIC et ACTUAL.

Le taux de croissance le plus important est celui d’ADEQUAT avec + 16.9 % de parts de marché nationales.

Classement des ETT en fonction de leur croissance

L’impact des réseaux

Ces dernières années ont également vu l’apparition et la croissance de différents réseaux de travail temporaire : APRIME, COALYS, DOMITIS, RESEO. Ils représentent de plus en plus une alternative crédible aux grandes Entreprises de Travail Temporaire dans le cadre d’un besoin de couverture nationale, même s’ils peuvent avoir plus de difficultés qu’une grande ETT à gérer l’hétérogénéité de leur réseau, notamment en termes de capacité d’analyse, de reporting, ou de gestion de litiges.

Si l’on raisonne « réseau », alors il n’y a plus trois mais quatre leaders, le quatrième étant DOMITIS (en incluant PROMAN, bien que PROMAN réponde souvent seule aux appels d’offres).

DOMITIS regroupe les ETT ADEQUAT, DOMINO, SUP INTERIM, PARTNAIRE, PROMAN (selon les clients), OPTINERIS et INTERACTION.

Les autres réseaux, plus récents, n’ont pas encore atteint cette taille et se comparent aux ETT du 3ème groupe. Ils restent en progression.

COALYS est le groupement des ETT AXXIS, DLSI, REGIONAL INTERIM et TRIANGLE.

APRIME regroupe les ETT Abscisse INTERIM, Acttif, Actua, Actyva, Agentis, Alfa INTERIM, Alterim, APPEL INTERIM, Awel intérim, BPS, CODA INTERIM, Contact INTERIM, COTE JOB, D’AMES ET D’HOMMES, ECAP INTERIM, Fusion intérim, GROUPE MOBILE, Intérim’R, Intérima, MantranS, Motiv Intérim, PHENIX EMPLOI, POSITIF INTERIM, SIM, Sovitrat, Transicia et WorkEO.

RESEO regroupe les ETT ABOUTIR EMPLOI, ALSA TEMPORAIRE, AROBASE INTERIM, ARTUS INTERIM, CHRONOS INTERIM, ELITT, EURO DEAL, GERINTER, IDEA SERVICE, JOB LINK, JUBIL INTERIM, LANA INTERIM, MON JOB, PLANETT, PRO INTERIM, PROFIL INTERIM, SOS INTERIM et WORKING SPIRIT.

Contact | Plan du site | Mentions légales