Articles

Nous avons eu le plaisir de rassembler une quarantaine de responsables des achats d’intérim de grandes entreprises pour leur présenter les premiers retours sur l’impact de la loi de finances 2015 sur le coût de l’intérim.

Le choix d'un logiciel de gestion de l'intérim peut vous engager durablement et au-delà des simples problématiques logicielles. Il en existe beaucoup, avec des stratégies et des objectifs très différents. Nous vous proposons ci-après une grille de lecture au travers de quelques questions clés.

Le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2015 a été adopté en lecture définitive par le parlement le 1er décembre.

Il apporte des modifications très significatives sur les charges et allègements de charges sociales, impactant le coût du travail, et notamment le coût du travail temporaire.

Quelles sera l'ampleur de ces modifications, dans votre configuration de recours au travail temporaire ?

Quels sont les leviers ?

2014 : GEODIS et DIRECTSKILLS fêtent 7 années de partenariat gagnant dans la mise sous contrôle du recours au travail temporaire.

C'est en octobre 2007 que le 1er Opérateur français de Transport et Logistique de Marchandises a choisi la solution BAPS Intérim pour fiabiliser et gérer au quotidien son recours à l'intérim.

Dans le cadre de la Loi Hamon, DIRECTSKILLS vous recommande de prendre les devants en contactant vos fournisseurs afin d'essayer de négocier une contrepartie au délai de paiement à 45 jours.

Face à la stagnation de la croissance, la maîtrise des dépenses et l’optimisation des coûts indirects sont des leviers clés pour améliorer la marge des entreprises.

Le Travail Temporaire est l’un des principaux budgets d’achats indirects. DIRECTSKILLS vous permet de mieux comprendre ses enjeux :

Le marché de l'intérim a subi de fortes variations depuis 6 ans

En volume, le travail temporaire reste un marché soumis à de très fortes variations. La très forte chute de 2008-2009 est encore loin d'avoir été rattrapée. Après une embellie en 2010 et 2011, le marché est reparti à la baisse.

Souvent par méconnaissance,le coefficient est l’axe principal de négociation, pourtant, il n’est pas le plus impactant.

En effet, le processus intérim est complexe et nécessite des connaissances juridiques, des notions de réglementaire de paye et une bonne connaissance de la stratégie de marge des ETT afin de pouvoir maximiser ses négociations.

Dans le contexte de dizaines d’assignations d’entreprises utilisatrices réclamant à leurs prestataires de travail temporaire l’intégralité des allègements de charges sociales depuis 2003, poussées dans ce sens par des sociétés de conseil en réduction de coût, la cours de cassation a clarifié la situation en rendant un avis très important.

Pages

Contact | Plan du site | Mentions légales